[All Game] Comprendre et Régler pour piloter !

Forums GARAGE Tutoriel Setup [All Game] Comprendre et Régler pour piloter !

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Auteur
    Messages
  • #2092
    Sonvek
    Participant

    Bonjour à tous,

    En complément de ce qui à déjà été fait par CoolKids, je me permet d’apporter ma pierre à l’édifice !

    J’ai donc rassemblé plusieurs vidéos qui vont êtres utiles à tous, sur différents sujet.
    Je ferais aussi un point sur les base du jeu ! Cela semble rébarbatif, mais ces bases sont obligatoires afin de créer le meilleur setup possible !

    Sommaire :

    1- Les basiques du pilotage
    2- Réglage volant
    3- Interprétation des différent paramètres
    4- Création du setup
    5- Conclusion

    1- Les basiques

    Vous le savez certainement mais il est utile de faire une piqure de rappel.
    Afin de régler une auto, vous avez besoin de plusieurs paramètres.

    Type de course
    Type de voiture (FWD,AWD,RWD)(Position du moteur)
    Conditions météos
    Base de pilotage

    I) Type de course
    C’est ici un item simple, puisqu’il suffit de savoir si c’est une course sprint ou typée endurance. (choix des gommes etc..)

    II) Type de voiture
    FWD : Front Wheel Drive (voiture type traction)
    AWD : All Wheel Drive (Voiture type 4 roues motrice)
    RWD : Rear Wheel Drive (Voiture Type propulsion)

    Il est cruciale de connaitre cette infos, car elle vous permet d’ajuster les différents paramètres de votre setup.
    Sur une auto type FWD, vous demandez de multiples efforts à vos roues avant, elles doivent à la fois diriger le véhicule, mais aussi la tracter et de freiner. Ces effort influes donc directement,
    sur votre train avant, et peuvent créer des phénomène de surchauffes des pneumatiques, sous virage etc..
    Par ailleurs votre train arrière lui n’est lui qu’un « suiveur » (attention ce n’est pas pour autant qu’il faudra négliger les réglages de celui ci !)

    Pour une RWD, le train avant est moins solliciter, on lui demande « seulement » de diriger la voiture et de freiner, pour l’arrière c’est lui qui vous propulse ! (ou qui vous satellise comme vous préférez :p)
    Les efforts sont donc mieux répartis. (D’où l’utilisation de ce genre de véhicule en course)

    III) Conditions Météos
    La température ambiante, température de piste, puissance et sens du vent, sont des facteurs à prendre en compte.
    Ils affectent directement l’état de vos pneumatiques, la vitesse de pointe, et l’aérodynamisme de votre auto.

    IV) Bases pilotage

    Je vais vous épargnez les bases concernant les trajectoires, puisque ce n’est pas le paramètres le plus important à prendre en compte pour le sujet abordé aujourd’hui.
    Vous le savez nous avons un « style de conduite » différent.
    Malgré tout certains fondamentaux sont toujours présents.
    La pilotage est basé principalement sur les « transferts de charges ». (kézako ??)
    C’est tout simple, imaginez votre voiture avec un poids d’une tonnes posé au centre. Ce bloc est mobile, ce qui signifie donc que lorsque vous freinez le bloc se déplace vers l’avant du véhicule,
    et lorsque vous accélérer le bloc se déplace vers l’arrière.
    De même lorsque vous tournez à gauche le bloc se déplace vers la droite, et inversement pour les virages à droite.
    Ce phénomène est LE facteur le plus important à prendre en compte lorsque vous pilotez !
    Pourquoi ?

    Exemple : Phase de freinage
    C’est simple, ce poids d’une tonne au freinage, se déplace sur l’avant du véhicule. Celui ci crée donc une force sur votre train avant, cette force va permettre à votre train avant de « coller » au sol.
    Sur le train arrière c’est donc l’effet inverse qui se produit, vous n’avez plus de poids (en théorie) sur l’arrière de votre voiture, donc plus d’accroche.

    Pour faire simple, lorsque vous avez compris cela, il est simple d’admettre qu’une auto se pilote à 80% avec vos pieds !(% non contractuels ^^)

    Alors vous allez me dire, « c’est bon pourquoi tu viens nous rabâcher ça! », et bien tout simplement parce que ces phénomènes se ressente normalement dans votre corps lorsque vous pilotez dans la vraie vie.
    Sauf que nous, on est pas dans la vraie vie, enfin si, enfin en fait je sais pas. (Peut être le prochain sujet de philo pour le bac..)

    Trêve de plaisanterie, en gros tous les pilotes, moniteur etc.. sont d’accord pour dire les choses suivantes :
    Le train avant se ressent dans le mollet avant gauche (celui qui va sur le cale pied de votre auto)
    Pour le train arrière c’est vos fesses qui vous parle ! Oui c’est pas une blague, il suffit de bien coller son arrière train au fond de son siège pour se rendre compte de ça.

    Pourquoi je vous donnes toutes ces infos, et bien tout simplement parce que ces « ressentis » nous ne les avons pas dans nos différents playseat ! Et malgré tout les artifices que nous pouvons ajouter (buttkicker, vérins, siège dynamique etc..)
    La seul info qui nous est retranscrite viens dans le volant ! (alors que normalement c’est nos pieds qui font 80% du boulot, oubliez pas !)

    Pour revenir donc au sujet de base qui concerne les setups, sans un bon ressentis, vous ne pouvez pas retranscrire ce que vous dit l’auto !
    Pas de ressenti, pas de setup ! (pas de bras, pas de chocolat :D)
    C’est ce ressenti (oui je me répète) qui va vous guider tout au long de votre setup, et aussi lors de vos course alors ne le négligez pas !
    Ce point nous amène donc à la rubrique ci dessous.

    2- Réglage volant
    Vu le nombre de volant existant il est difficile d’établir des « règles » concernant les réglages volant.
    Faites en sorte de ressentir au mieux votre auto (des tuto sont certainement disponibles pour 90% des volants existants)
    Malgré tout il existe un point à prendre en compte !
    Le clipping.
    Définition : Ceci peut se produire quand un amplificateur ou un circuit analogique est saturé et que la tension de sortie est limitée par sa valeur maximale.

    Bon ok c’est barbare ! Je vous la fait simple.
    Lorsque vous pilotez votre volant remonte différentes infos.
    Sauf que ce périphérique à des limites, et lorsque celles ci sont atteinte votre volant sature. Ce qui a pour effet de gommer toutes les infos intéressantes pour ne laisser qu’une force constante dans votre volant.
    C’est ce phénomène qu’il faut absolument éviter !
    Lorsque vous êtes dans une phase de clipping, vous perdez toutes notion de ressenti, plus d’info concernant les vibreur, le sous virage, le sur virage..

    L’erreur que nous faisons tous un jour dans notre vie de Simracer, c’est de vouloir aller chercher la force max de notre volant en se disant que c’est à ce moment là que ça serra le plus réaliste..
    Foutaise ! En faisant ça vous augmenter le nombre de phase de clipping considérablement et donc perdez en ressenti.
    Il vaut mieux baisser le FFB (Force Feedback) afin d’avoir le maximum d’informations possible.

    Point ASSETTO CORSA : Je vous suggère pour ce jeu d’utiliser le petit utilitaire disponible de base dans le jeu sur la droite de votre écran qui vous donne les données concernant les pédales et votre volant
    Lorsque la jauge grise (qui concerne le volant) est dans le rouge vous êtes dans une phase de clipping, a vous de trouver le juste milieu.

    3- Interprétation des différents paramètres

    C’est ici que ça devient plus intéressant puisque cette section est à consulter en vidéo.
    Toutefois portez une très grande attention à cette section, c’est ici que vous trouverez toutes les infos dont vous avez besoin.
    Le compréhension des différents réglages vous permettra d’améliorer le comportement de votre auto en fonction de votre ressenti !

    Attention, il se peut que je vienne compléter cette rubrique si je trouve d’autre vidéos ludiques sur le sujet.

    Crédit : The Asynchrone Lien Chaine : https://www.youtube.com/user/TheAsynchrone

    Essence, Rupteur, Frein

    Boite de vitesse et pneus

    Carrossage et Pincement

    Ailerons et Différentiels

    Suspension et Hauteur caisse

    4- Création du setup

    C’est maintenant qu’il va falloir travailler sur votre ressenti !
    A prendre en compte, un setup n’améliore pas fondamentalement la voiture, il permet de l’ajuster à votre style de conduite.

    Idem que la rubrique précédente, une vidéo plutôt bien faite à mon gout qui va vous permettre de vous guider tout au long de la création de votre setup.

    Attention, il se peut que je vienne compléter cette rubrique si je trouve d’autre vidéos ludiques sur le sujet.

    Crédit : The Asynchrone Lien Chaine : https://www.youtube.com/user/TheAsynchrone

    Réalisation d’un setup

    5- Conclusion

    Enfin c’est terminé ! Non pas tout à fait !
    Vous l’aurez compris, le point le plus important c’est votre ressenti, sans lui vous ne pourrez rien faire dans les réglages de votre auto. Votre style de conduite diffère de celui des autres,
    ce qui veut dire qu’un setup au petits oignons pour vous ne correspondra pas forcément à un autre.
    Mémorisez bien les effets des différents paramètres.
    Il n’existe pas de Setup parfait, il faudra forcément trouver un compromis.
    Et si toutefois vous avez pris la peine de me lire jusqu’ici je vous en remercie.

    Cet article serra surement amené à évoluer au fil du temps, grâce à vos questions, et puis parce qu’a l’heure ou j’écris je n’ai plus tout à fait les yeux en face des trous.. (3h20 du matin)

    En espérant vous avoir aidé, et encore une fois n’hésitez pas à poser des questions, sur le forum ou sur le TS pour approfondir certains sujet si besoin.

    Sportivement,
    Sonvek.

    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 11 mois par [NRT]Cubitus.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 11 mois par [NRT]Cubitus.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 11 mois par [NRT]Cubitus.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 11 mois par [NRT]Cubitus.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 11 mois par [NRT]Cubitus.
    • Ce sujet a été modifié le il y a 2 années et 11 mois par [NRT]Cubitus.
    #2099
    [NRT]Cubitus
    Modérateur

    Superbe article sonvek .
    :good: :good: :good: :good:

    #2102
    Spykis
    Participant

    Merci Sonvek, j’espère avoir le temps de me pencher dessus avant dimanche soir :)

    #2106
    Jack
    Participant

    Salut Sonvek le poète de nuit ! mdr
    Tu étais pas assez fatigué hier soir ?

    En tout cas ton topic est juste excellent !
    Tu as parfaitement mis l’accent sur la frontière entre la réalité et le virtuel malgré l’énorme évolution de tout ce que se fait en terme de matériel pour le simracing.

    J’ai toujours été dubitatif sur les systèmes montés sur vérins car ils font l’inverse de la réalité :
    – Dans la réalité, quand on freine on est propulsé vers l’avant et donc on a le dos qui se décolle du siège (d’où l’intérêt des harnais 4 voire 6 points) alors qu’avec les playseat à vérins, c’est le siège qui nous poussent vers l’avant et donc qui nous poussent dans le dos là où dans la réalité le dos se décolle du siège.
    – Et à l’accélération, c’est l’inverse. Dans la réalité, quand on accélère, on est (comme on dit) collé au siège alors que les playseat à vérins nous tirent en arrière.

    Mais c’est à ce niveau là qu’on se rend compte que certaines lois de la physique ne peuvent pas être retranscrit de manière virtuelle.

    Petite précision sur ton exemple Sonvek :

    [Exemple : Phase de freinage
    C’est simple, ce poids d’une tonne au freinage, se déplace sur l’avant du véhicule. Celui ci crée donc une force sur votre train avant, cette force va permettre à votre train avant de « coller » au sol.
    Sur le train arrière c’est donc l’effet inverse qui se produit, vous n’avez plus de poids (en théorie) sur l’arrière de votre voiture, donc plus d’accroche.]

    Tout est juste sauf que parfois c’est l’effet inverse qui arrive. Que se passe-t-il lorsque l’on freine en plein virage ? ou pourquoi il ne faut jamais freiner dans un virage ? Car si d’un côté le transfert de masse va donner du poids a votre train avant, il aura également tendance à emmener la voiture tout droit, donc sous virage. Et cela dépend de beaucoup de choses (répartition des masses, configurations de la géométrie du train, de la suspension, répartition du freinage, ect….)

    Tu as souligné un point important aussi, concernant le clipping que peuvent produire certains volant. Il est totalement absurde de monter au max le curseur de force du FFB en se disant plus c’est dur mieux c’est. Au contraire car non seulement vous saturez votre volant mais vous gommez toutes les informations qui pourraient vous remonter dans votre volant. Par exemple, pour les possesseurs de G27 sur Pcars, je conseille vivement de régler le curseur « volume » sur 30 voire 50 grand max et pas plus sous peine de saturer le volant.

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 11 mois par Jack.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 11 mois par Jack.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 11 mois par Jack.
    • Cette réponse a été modifiée le il y a 2 années et 11 mois par Jack.
    #2109
    Vicos
    Participant

    énorme article, merci Sonvek !
    Je n’arrête pas de me poser la question sur comment démarrer une démarche de réglage de voiture depuis quelques temps. Pour l’instant je ne touche que la pince, le carrossage et le (dé)gonflage des pneus pour faire monter en température ces derniers dans le championnat Ginetta 4. Occasionnellement j’essaie de réduire ou augmenter l’appui à l’arrière mais … bof.
    A chaque fois que j’essaie de toucher à la suspension, aux amortisseurs, aux barres anti-roulis, c’est la catastrophe.
    Et là, tu apportes une réponse très concrète : il faut d’abord trouver du feeling avec la voiture et clairement ça me manque.
    A part voir que les pneus avant ou arrière se bloquent les premiers, je ne ressens pas grand chose :-(
    Je vais commencer par remonter le retour de force que j’avais mis assez bas et regarder ce que donne cet indicateur. Tu m’en avais parlé de vive voix, mais bêtement je me suis concentré sur l’apprentissage de la piste de Croft sans rien changer.

    #2110
    herbi
    Modérateur

    beau boulot sonvek ! :good:

    je me pencherai dessus tranquillement ! :)

    #2111
    Sonvek
    Participant

    Tout est juste sauf que parfois c’est l’effet inverse qui arrive. Que se passe-t-il lorsque l’on freine en plein virage ? ou pourquoi il ne faut jamais freiner dans un virage ? Car si d’un côté le transfert de masse va donner du poids a votre train avant, il aura également tendance à emmener la voiture tout droit, donc sous virage. Et cela dépend de beaucoup de choses (répartition des masses, configurations de la géométrie du train, de la suspension, répartition du freinage, ect….)

    Effectivement Jack, je n’ai pas abordé ce point.

    Mise à jour du topic (15/10/17)

    Le phénomène que décrit par Jack est due à une surcharge du train avant.
    Je m’explique, le technique donnée ci dessus (transfert de charge), consiste effectivement à charger le train avant (ou arrière) pour gagner en Grip.
    Attention cependant à ne pas trop en faire.
    En réalité chaque véhicule est différent, le phénomène de sous virage malgré le transfert de charge sur le train avant, peut créer une saturation de celui-ci.
    Ce qui veut dire en clair, que vous avez trop chargé le train avant et qu’il n’est pas capable d’accepter toutes ces contraintes / Force (autrement dit de tourner et de freiner en même temps).

    On dit donc que le train avant « sature ».
    Ce phénomène est souvent du à un pilotage trop agressif (freinage trop puissant, angle de braquage trop important), il est cependant possible via l’établissement d’un bon setup de corriger ce phénomène. (pas forcément à 100%)

    Attention donc à trouver le juste milieu avec cette technique.

    #2126
    Jack
    Participant

    Il faut également savoir que ce sont les amortisseurs (compression lente et détente lente) qui régulent la vitesse de transfert de masse d’où l’unité de mesure N/m/s (newton/mètre/seconde c’est a dire (pour faire simple) combien de temps va mettre mon amortisseur pour se compresser sur telle distance si je lui applique telle poids.
    Autrement dit, lors d’un freinage, combien de temps va mettre le transfert de masse a charger mon train avant.
    -S’il est trop lent, pas assez de poids sur l’avant, donc manque de grip, sous-virage, les roues risquent de se bloquer au freinage.
    S’il est trop rapide, déséquilibre de la voiture et perte de contrôle.

    Enfin, au niveau télémétrie, l’amplitude et la vitesse de transfert de masse sont représentées par cet indicateur :

    #2135
    Sonvek
    Participant

    Bien sur mais après on rentre dans le « très » technique et ça devient compliquer à expliquer à l’écrit

    #2139
    Jack
    Participant

    et c’est également très difficile de mettre en pratique tout ce que l’on vient d’expliquer.

    J’ai visionné toutes les vidéos que tu as posté, elle sont juste excellentes et je conseille vivement à tous de les regarder attentivement car j’ai rarement vu des vidéos aussi bien expliquées, en français et d’une durée très raisonnable.

    #2173
    Zaf
    Participant

    merci beaucoup sonvek je pense que sa me fera gagner quelques précieuses secondes !!!

    #3449
    Taxavelar
    Participant

    Merci pour toutes ces aides même si j’ai pas encore tout capté :good:

12 sujets de 1 à 12 (sur un total de 12)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.