[ACC] 2 heures de Spa Francorchamps

Une interteam pour débuter sur Competizione

Ce Samedi 1er Mai, c’est la fête du travail. Et il en aura fallu du travail pour mettre en place cette course. Pour sa première sur Assetto Corsa Competizione, la Nova Racing Team s’est alliée avec l’Assetto Corsé et la Virtual Racers Community pour proposer un Open de deux heures à Spa.

Après près d’un mois de programmation, de pub et d’entraînement, ce sont trente pilotes qui vont s’élancer sur la grille de départ pour une course de deux heures. Regroupant les voitures de la catégorie GT3, le peloton s’élancera à 21h00 et partira pour deux heures de course afin de batailler pour la victoire de ce premier Open sur Assetto Corsa Competizione.

Les pilotes et leurs voitures

Ils étaient vingt-quatre pilotes à s’inscrire et se qualifier pour le départ de cet Open. Nous vous présentons ces pilotes et leurs voitures.

PiloteVoiture
59Cédric MirandeAston Martin AMR Vantage V12 GT3 2013
999Clément ReynoAston Martin AMR Vantage V12 GT3 2013
11Morgan DilhuitAudi R8 LMS GT3 Evo 2019
30Jérôme KleiverAudi R8 LMS GT3 Evo 2019
20Kevin [Quai20] VanitkhachornAudi R8 LMS GT3 Evo 2019
7Antoine LinnyAudi R8 LMS GT3 Evo 2019
84Nico le BarjoBentley Continental GT3 2018
268Maël HatteBentley Continental GT3 2018
297Mike GutknechtBMW M6 GT3 2016
52Sébastien LainéFerrari GT3 Evo 2020
10Damien RouletFerrari GT3 Evo 2020
85Nicolas SachotFerrari GT3 Evo 2020
69Sébastien DougeFerrari GT3 Evo 2020
35Vincent CostardFerrari GT3 Evo 2020
6Pas-Fréquentable KrakorrHonda NSX GT3 EVO 2019
83Nicolas ClolusJaguar Emil Frey GT3 2012
8Romain PichonLexus RC F GT3 2016
9Raphaël RafixxLexus RC F GT3 2016
1Rémi ChorotLexus RC F GT3 2016
27Adi LasriLexus RC F GT3 2016
158Luis Filipe TurassaMercedes AMG GT3 2015
90Hugo AncausseMercedes AMG GT3 2015
19Nathan ThivillerNissan GT-R Nismo GT3 2018
88Valentin BuntschuPorsche 911 II GT3 R

Un départ lancé pour la course

Après un tour de formation, c’est sur un départ lancé que les voitures se sont élancées. Malgré un passage du Raidillon en peloton très groupé lors du départ, les écarts se font déjà ressentir lors du passage au deuxième tour.

Après dix-huit minutes, le leader de la course, la Ferrari #85, se retrouve sous pression et perd sa place à la suite d’une erreur. C’est l’Audi #20 qui prend la tête de la course. Derrière, c’est la Lexus #8 et la l’Audi #7 qui se battent pour le podium, très proche des deux voitures de tête.
Derrière, seulement deux autres batailles sont à observer : la Ferrari #35 et l’Audi #11 pour la septième place; la Ferrari #52 et la Honda #6 pour la quinzième place, avec une sortie de piste de la Honda #6.

Tandis que la bataille entre les quatre premières voitures continue de faire rage après une demi-heure de course, la Jaguar #83 est remontée à hauteur de la Ferrari #52 et lui met la pression pour la quinzième place. Pendant ce temps, l’Audi #11 a dépassé la Ferrari #35 et a pris le septième rang, mais les pilotes ont continué à se croiser leurs positions pendant plusieurs minutes.

Il a fallu attendre la trente-huitième minute pour voir la Ferrari #85 reprendre la tête au forceps à l’Audi #20. Mais derrière, la lutte est toujours présente entre l’Audi #7 et la Lexus #8 pour la troisième place.

La mi-course approche. Environ une heure restante à courir afin de rallier l’arrivée. C’est aussi le début des premiers passages aux stands. L’occasion aux pilotes de souffler un peu pendant que les mécaniciens changent les pneus et remettent de l’essence, après quoi les voitures devront normalement tenir jusqu’au bout de la course.

La valse des stands étant terminé, on peut observer que les écarts sont plus importants. En effet, les batailles sont plus rares. Mais la deuxième place, elle, est toujours disputée entre l’Audi #7 et l’Audi #20. Mais une autre difficulté fait son apparition, car la nuit arrive et les températures baissent. La course devient donc tout autre à ce moment-là.

Nous voilà près d’une heure quarante de course et le podium est chamboulé. En effet, à cause d’un nombre de sorties au-delà des limites de piste supérieur au nombre autorisé, l’Audi #20 écope d’un drive-through et laisse donc la deuxième place à l’Audi #7. Il ressortira à la cinquième position derrière l’Audi #30 et la Lexus #9. Mais la deuxième position verra un nouveau pilote très rapidement, car avec une sortie de piste de l’Audi #7, c’est la Lexus #8 qui a pris la place.

Derrière, c’est l’invisible mais toujours présente Audi #30, qui garde la cinquième position depuis le départ et qui monte en quatrième position suite au drive-through de l’Audi #7, qui a subi la dure loi du Raidillon et a été victime de lourds dégâts, le faisant rétrograder très bas dans le classement le temps de rentrer aux stands et réparer la voiture. Elle ressortira à la quatorzième position.

Plus que dix minutes de course et la deuxième place n’est toujours pas décidé entre la Lexus #8 et l’Audi #7 qui se suivent toujours de près. Mais aussi, la septième position est encore indécise entre la Bentley #84 et la Porsche #88 qui se battent depuis plusieurs minutes déjà.

Les batailles continuent avec la Ferrari #35 qui dépasse la Jaguar #83 pour la douzième place mais qui continue de batailler après. Mais le coup de tonnerre arrive à cinq minute de la fin. En effet, la Lexus #8 qui occupe la deuxième place subit une déconnexion, laissant donc sa place à l’Audi #7.

Le drapeau à damier s’agite. C’est la victoire pour la Ferrari #85 qui devance largement l’Audi #7 et l’Audi #20. Une belle course qui se termine dans laquelle seize pilotes ont atteint l’arrivée. Une course éprouvante mais réussi avec de nombreux pilotes et spectateurs pour cette première.

La Nova Racing Team félicite tous les participants à cet Open et remercie toutes les personnes qui ont permis son organisation et sa tenue.

Classement

  1. Nicolas SachotFerrari GT3 Evo 2020 #85
  2. Antoine LinnyAudi R8 LMS GT3 Evo 2019 #7
  3. Kevin [Quai20] VanitkhachornAudi R8 LMS GT3 Evo 2019 #20
  4. Raphaël RafixxLexus RC F GT3 2016 #9
  5. Morgan DilhuitAudi R8 LMS GT3 Evo 2019 #11
  6. Valentin BuntschuPorsche 911 II GT3 R #88
  7. Nico le BarjoBentley Continental GT3 2018 #84
  8. Cédric MirandeAston Martin AMR Vantage V12 GT3 2013 #59
  9. Clément ReynoAston Martin AMR Vantage V12 GT3 2013 #999
  10. Vincent CostardFerrari GT3 Evo 2020 #35
  11. Nicolas ClolusJaguar Emil Frey GT3 2012 #83
  12. Romain PichonLexus RC F GT3 2016 #8
  13. Mike GutknechtBMW M6 GT3 2016 #297
  14. Sébastien LainéFerrari GT3 Evo 2020 #52
  15. Pas-Fréquentable KrakorrHonda NSX GT3 EVO 2019 #6
  16. Sébastien DougeFerrari GT3 Evo 2020 #69
  17. Nathan ThivillerNissan GT-R Nismo GT3 2018 #19
  18. Jérôme KleiverAudi R8 LMS GT3 Evo 2019 #30
  19. Luis Filipe TurassaMercedes AMG GT3 2015 #158
  20. Hugo AncausseMercedes AMG GT3 2015 #90
  21. Damien RouletFerrari GT3 Evo 2020 #10
  22. Adi LasriLexus RC F GT3 2016 #27
  23. Maël HatteBentley Continental GT3 2018 #268
  24. Rémi ChorotLexus RC F GT3 2016 #1

Rediffusion de la soirée