[AC] American Nova Series – Manche 2 : Virginia

Présentation de la manche

Après les déboires de Road Atlanta, avec entre-autres le changement de main du trophée de la victoire après analyse de la commission de course, c’est à Virginia que les écuries LMP3 et GT4 de l’American Nova Series se sont retrouvés pour la manche 2. Avec un circuit plus long et plus étroit qu’à Atlanta, les pilotes s’attendent à une course mouvementée et plus surveillée que la manche précédente, mais tout aussi précieuse pour les points aux classements.

Qualifications

Les qualifications se déroulent en deux parties : dix minutes pour la catégorie GT4 suivi de dix minutes pour la catégories LMP3.

Suite à la commission de course de la première manche, Bruno STI (Ligier Tournesol Racine) et Luca (McLaren Stars Aqualis) étaient interdits de qualifications et partaient en dernière position de leurs catégories respectives.

Pos.PiloteTempsEcartCat.
1Mattking1:41.111/LMP3
2Guigui1:41.378+0.267LMP3
3JB1:42.081+0.970LMP3
4Linny1:42.115+1.004LMP3
5Guilmauv1:42.437+1.326LMP3
6Rafael De Sousa1:42.844+1.733LMP3
7Ulfric1:44.104+2.993LMP3
8Lexsayy1:47.789+6.678LMP3
9Bruno STILMP3
10Nopitch1:53.638+12.527GT4
11Valentin Redsko1:53.680+12.569GT4
12Wooa1:54.309+13.198GT4
13The_Bartnat1:54.362+13.251GT4
14Yann Gauthier1:55.163+14.058GT4
15Aldu1:55.429+14.318GT4
16Adem1:55.540+14.429GT4
17Scorpino1:55.851+14.740GT4
18Leo Drubigny1:55.905+14.794GT4
19Ottamo1.55.929+14.818GT4
20Franck Brave1:56.882+15.771GT4
21Cubitus1:56.895+15.784GT4
22Sokoh1:57.661+16.550GT4
23Taxavelar1:59.213+18.102GT4
24LucaGT4

Course

Le départ de course est assez prudent, les pneus des voitures étants froids. Les pelotons se forment assez vite dans chaque catégorie. Après dix minutes de course, il est à noter deux abandons en LMP3 : Bruno STI (Ligier Tournesol Racine) et Lexsayy (Ligier POHA Racing).

Le peu de LMP3 encore en piste permet une course plus fluide avec moins de drapeaux bleus. Ces derniers étant bien respectés, chaque catégorie peut continuer ses batailles, où chaque erreur peut mener à plusieurs pertes de positions. C’est Mattking (Ligier KROM Esport / VRC), qui en fera les frais et qui perd la tête de la course sur une sortie de piste, le faisant revenir à la cinquième position.

La mi-course approchant, c’est le passage aux stands. La mi-course étant là, c’est la stratégie qui jouera. En effet, les voitures sont plus espacées sur le circuit, laissant la possibilité aux pilotes de gagner des places sur la stratégie en se libérant la piste.

Et c’est en GT4 que l’exemple sera donné : Valentin Redsko (BMW Celerita) prend la tête de la catégorie à Nopitch (Alpine Stars Force) en effectuant son arrêt un tour après ce dernier et en ressortant une seconde devant lui. Mais le leader GT4 changera de nouveau au tour suivant, au profit de Wooa (Toyota Arnage Racing Team), sur une stratégie identique.

Dans le même temps, c’est la tête de la course qui se joue en LMP3 entre Guigui (Ligier KROM Esport), Karaishnikov (Ligier KROM Esport) et Mattking (KROM Esport / VRC) qui se retrouvent roues dans roues en moins d’une seconde.

C’est Guigui (Ligier KROM Esport) qui remporte cette deuxième manche devant Guilmauv (Ligier Stars Antares) et Karaishnikov (Ligier KROM Esport) pour la catégorie LMP3.
En GT4, c’est Valentin Redsko (BMW Celerita) qui fini leader de la catégorie pour sa première participation, suivi par Nopitch (Alpine Stars Force) et Yann Gauthier (Alpine Stars Force).

Résumé de la manche

C’est une course qui a été très propre et qui efface les déboires de Road Atlanta. En effet, les pilotes ont su faire preuve de patience et de respect afin d’arriver au bout des quatre-vingt minutes.

Classement de la course
Classement pilotes et équipes

Replay de la soirée